Automatisation robotiques des processus « RPA » et digitalisation des processus métiers : amis ou ennemis ?

Dans un marché du digital très dynamique, les entreprises doivent miser sur l’efficacité et l’innovation pour rester en avance sur leurs concurrents. Leur arme secrète ? l’automatisation rapide des processus métiers afin de pouvoir faire plus en moins de temps tout en gardant la même qualité. L’automatisation robotiques des processus et la digitalisation des processus métiers comptent parmi les segments les plus dynamiques de la technologie d’entreprise. Le marché de la RPA devrait atteindre 2,46 milliards de dollars d’ici 2022, avec un TCAC de 30,14% entre 2017 et 2022.

Bien qu’il s’agisse de technologies distinctes, L’automatisation robotiques des processus et la digitalisation des processus métiers partagent des objectifs communs. Lorsqu’ils sont déployés ensemble, ils constituent la base d’une plate-forme puissante permettant la transformation digitale à l’échelle de l’organisation et permettant aux organisations de fournir une expérience client supérieure.

Qu’est-ce que l’automatisation robotique de processus (RPA)?

La RPA est une technologie digitale qui permet aux entreprises d’automatiser des tâches élémentaires son objectif principal est de faire en sorte que les robots logiciels remplissent des tâches courantes et monotones, libérant ainsi les employés humains pour les tâches nécessitant une intelligence émotionnelle, du raisonnement, du jugement, ainsi qu’un niveau supérieur de soins et d’interaction avec les clients.

La RPA permet d’accélérer l’exécution des processus métiers en éliminant la nécessité pour les humains de les réaliser. Les robots fonctionnent directement sur les interfaces des applications, saisissant automatiquement les données, déclenchant des actions sur plusieurs systèmes et agissant au nom des employés. Ainsi la RPA permet aux entreprises de réduire leur effectif humain, d’optimiser leur effectif et d’obtenir des avantages supplémentaires en matière d’automatisation.

Qu’est-ce que la digitalisation des processus métiers (DPA)?

La digitalisation des processus métiers représente l’évolution des technologies traditionnelles de BPM (Business Process Management). Le BPM garantit la solidité de l’infrastructure des processus métiers d’une entreprise et rationalise les processus métiers pour une efficacité et une maîtrise des coûts maximales. L’automatisation des processus métiers est née du besoin des entreprises d’automatiser les processus d’entreprise dans le cadre d’initiatives plus vastes de transformation digitale axées sur l’amélioration de l’expérience client plutôt que sur la maîtrise des coûts.

Cela ne veut pas dire que la réduction des coûts n’est plus une considération; ce n’est tout simplement pas l’objectif principal de la digitalisation des processus métiers, comme c’est le cas avec BPM. Alors que BPM se concentre généralement sur la rationalisation des activités principales d’une entreprise (plusieurs dizaines à la douzaine) afin d’améliorer l’efficacité et la conformité de bout en bout, DPA vise à étendre les processus métier aux clients, fournisseurs et partenaires, afin de leur offrir une meilleure expérience lors de leurs interactions avec l’entreprise. Contrairement au BPM, DPA peut s’attendre au déploiement de centaines voire de milliers de processus.

Pour une convergence de l’automatisation robotiques des processus et la digitalisation des processus métiers

Alors que RPA est centré sur l’élimination du besoin humain de réaliser des tâches répétitives, non qualifiées ou peu qualifiées et que DPA se concentre sur l’automatisation des processus afin d’améliorer l’expérience client, leur combinaison permettra aux organisations de fournir une meilleure expérience client et l’efficacité des résultats.

Les robots RPA peuvent combler les lacunes laissées par DPA, permettant aux organisations de bénéficier de niveaux d’efficacité supérieurs et de libérer l’humains pour un travail centré sur le client qui nécessite une intuition et une pensée créative. Les systèmes DPA existants restent en place pour garantir l’expérience client la plus captivante. Les robots RPA effectuent des tâches répétitives et fastidieuses une fois que le système DPA a identifié le besoin d’une intervention humaine. Une fois qu’un robot a terminé une tâche, DPA prend la relève, transmettant les actions et résultats de suivi au client ou à un autre employé humain à compléter ou à réviser.

Bien que les solutions d’automatisation robotiques des processus « RPA » et digitalisation des processus métiers puissent être déployées séparément, leurs avantages individuels sont augmentés lorsqu’ils sont mis en œuvre de manière stratégique. RPA et DPA se complètent, formant un puissant duo pouvant aider les organisations à atteindre leurs objectifs d’automatisation des processus. À l’avenir, RPA sera intégré aux systèmes DPA et aux kits d’outils de transformation numérique de toutes les organisations.

Un exemple de la RPA &DPA en action : Automatisation de la gouvernance et la gestion d’accès SharePoint (Regardez la vidéo de 8 minutes à la fin de l’article pour apprendre comment la combinaison RPA / DPA pourra vous ouvrir de nouveaux horizons!)

Les administrateurs SharePoint sont impliqués dans un certain nombre de tâches très importantes, dont certaines sont répétitives, des tâches manuelles ne nécessitant pas de prise de décision complexe.

Vous trouverez ci-dessous un cas simplifié d’un processus de gouvernance SharePoint automatisé dans lequel un employé soumet une demande d’accès ou de suppression d’une certaine collection de sites SharePoint. Une fois approuvé par un superviseur, l’administrateur SharePoint peut ensuite examiner la demande et la compléter selon les besoins.

Dans ce cas, le processus a été automatisé avec DPA, mais implique toujours un travail manuel de la part de l’administrateur SharePoint. Pour compléter la demande, l’administrateur SharePoint devra se connecter à plusieurs collections de sites, ouvrir les pages appropriées pour octroyer des droits d’accès, appliquer les paramètres appropriés, se déconnecter des applications et marquer la demande comme étant terminée.

En tant que demande individuelle, l’exécution de ces tâches peut ne pas prendre beaucoup de temps, mais si cela se produit plusieurs fois par jour, cela peut détourner l’attention d’autres actions utiles qu’un professionnel de la gestion SharePoint expérimenté devra effectuer.

La technologie RPA pourra combler ces types de lacunes dans un processus métier, permettant aux organisations d’atteindre un niveau d’efficacité encore plus élevé qu’il n’était peut-être pas possible auparavant.

https://www.digiflow.ma/metiers.html

https://www.digiflow.ma/agilepoint.html

Laisser un commentaire